Réalisations
Idées de réalisations Réalisations

 

Accueil
Remonter
Benjamin CARDOSO

 

 

Lire l'avertissement

Plan du site

Livre d'Or

Contact

Mise à jour :
24/08/13

Copyright

 

 

Trouver un couteau qui serve de base à une réalisation custom n'est pas chose facile (si l'on exclut l'Opinel). Le plus rapide pour expérimenter est de choisir un couteau au mécanisme simple dont le manche est cassé ou détérioré. Pour éviter que l'attente soit trop longue, voici pour commencer un exemple avec un outil réalisé de toutes pièces.

Un racloir de sculpteur avec manche en os de buffle, monté avec des vis Torx

Un moyen de concilier les deux activités qui sont l'objet de ce site. Un racloir droit de sculpteur, monté à plate semelle avec des plaquettes en os de buffle assemblées avec des vis Torx. La lame est un morceau de lame de scie a ruban pour métaux, travaillé à la meule, sans le détremper.

Le Puma 959 Universal Jagdmesser, avec sa lame guillochée
Détail sur le motif végétal (liane et feuilles)

Une réalisation particulière puisqu'elle fait appel à un couteau de qualité : Le Puma 959 Universal Jagdmesser. Ce modèle possède d'origine des plaquettes en bois de cerf, mais il est possible de le personnaliser en réalisant un guillochage de la lame principale. C'est ce que j'ai entrepris ici.

Les lames Nordiques, un tranchant incomparable à petit prix, avec le plaisir de réaliser un custom sans maîtriser la forge

Lames de couteaux Nordiques à monter, en acier au carbone. Une bonne solution pour réaliser un couteau d'excellente qualité à petit prix. Les possibilités sont très vastes pour le manche.

Lame Lauri montée avec un manche en bois de cerf et corne de buffle

Le montage de la lame du bas (photo ci-dessus) avec un manche en bois de cerf avec couronne et corne de buffle. Bien sûr, ce n'est pas dans le respect du style traditionnel de ce genre de couteau, mais ça lui assure une prise en main efficace.
Prochainement d'autres montages de lames Nordiques, dans un style plus classique (avec des matériaux divers). 

Une autre possibilité de montage plus sophistiquée (lame Lauri)

Une autre lame Lauri, guillochée cette fois, montée sur un manche en corne de buffle, loupe d'amboine, hêtre et olivier. Le tout sculpté (tressage et girolle). Le présentoir est réalisé spécialement pour ce modèle, en poirier et bois de cerf.

Une paire de Swiss Army Knives customs avec des plaquettes en bois
Détail sur un modèle
Photos DagueHaubert

Les couteaux Suisses (Victorinox et Wenger, qui appartiennent désormais au même groupe) sont synonymes de haute qualité. Les différentes versions couvrent toutes les activités professionnelles ou de loisir. Il est donc intéressant de remplacer leurs plaquettes en plastique par d'autres en matériaux plus nobles. Comme je n'ai pas encore réalisé cette opération, c'est DagueHaubert qui vous présente ses réalisations en bois.

Vous trouverez ci-dessous quelques réalisations variées de Benjamin CARDOSO

Le Pradel dans son état d'origine
Le résultat obtenu après restauration des pièces, avec ses plaquettes en bambou
Le voici en gros plan
Le détail du guillochage

Un travail de restauration d'un vieux Pradel qui avait subi l'usure du temps. Un démontage complet suivi d'un nettoyage des pièces, terminé par un polissage lui a permis de retrouver son éclat passé. De nouvelles plaquettes réalisées en bambou de Madagascar finissent de lui donner une élégance qu'il n'avait pas connue. La lame a été guillochée à cette occasion.

Balisong réalisé à partir d'une lime a métaux
Détail de la lame

Réalisé à partir d'une lime, voici un original balisong.

Cette fois les pièces ont été réalisées à partir d'une râpe à bois (sauf la lame qui provient d'une lime)
Un contraste très esthétique

Même principe avec cette fois une râpe comme matière première pour les branches. La lame est réalisée à partir d'une lime.

Le placage en bambou de Madagascar du bali bellule
Beauté du matériau et des formes
Le bali bellule ouvert

Le bali bellule est une nouvelle évolution de cette petite série. Comme son nom l'indique, son design évoque les ailes d'une libellule au sol. Le placage est réalisé en bambou de Madagascar.

Deux nouveaux balisongs

De nouveaux balisongs réalisés à partir d'une lime. Un  premier avec les stries de la lime apparentes. Le second à lame ultra courte et finition toxic pour les manches.

Balisong réalisé à partir d'une lime, finition toxic sur les côtés
Toutes les pièces bénéficient de cette finition

Un peu plus de détails en images sur le plus grand de ces deux modèles (avec l'échelle pour la taille). Même les plus petites pièces sont agrémentées d'une finition toxic.

Un design novateur et une finition qui s'accorde
Un couteau parfaitement étudié en CAO

Une collaboration avec Oufti de Bladeforums.com, qui a créé le design de ce balisong étonnant. L'acier provient d'une lime dont les stries sont apparentes. Une réussite totale.

Un essai avec des branches en tôle pliée asymétriques
Sobriété de l'ensemble

Ce modèle est un essai de balisong avec des branches en tôle pliée. Un couteau aux lignes épurées.

Ajustage et finition sont soignés
Le contraste entre les piqûres de la lime et le poli miroir de l'émouture est très apprécié

Un concept qui a fait ses preuves : un balisong réalisé à partir d'une lime dont les stries sont restées apparentes. La finition parfaite en fera sans aucun doute, un modèle apprécié.

Voici quelques réalisations de Fabrice LAURENT

Un fort couteau droit réalisé en stock removal. Manche en bois de cerf et corne.

Autre style, avec ce couteau à lame striée et manche en corne noire et bois de cerf.

Dernière réalisation en date. Seul le traitement thermique a été sous-traité. Plaquettes en loupe de thuya sculpté.

Le travail sur Opinel laisse parfois des pointes de lames. Fabrice les a utilisées pour réaliser ces mini-couteaux, qui bénéficient d'une finition aussi soignée que les précédents.

Même principe pour ce petit couteau en corne sculptée.

Une autre réalisation utilisant les couteaux Suisses par Héléna FISCHEROVA.


Habillé de loupe de thuya et d'ivoire, le couteau Suisse devient une pièce de luxe.

Les couteaux d'Éric PHILIBERT

Un piémontais à manche en corne.

Une serpette avec manche sculpté et lame guillochée.

Une autre possibilité, très intéressante quant au résultat, consiste à commander une lame de couteau droit à un artisan et de réaliser le montage (plate semelle ou soie).
On trouve également des kits de couteaux régionaux comme le Laguiole, ainsi que d'autres pliants et couteaux droits.